À quoi ça ressemble, en vrai, un sado-masochiste ? Mais si, vous savez, ces gens bizarres qui portent des cagoules en cuir, des bretelles cloutées (mais sans pantalon) et des slips à fermeture. Ces gens, sans doute infréquentables, qui font des soirées dans des caves humides et sombres, où ils se malmènent à l’aide d’un attirail à mi-chemin entre le Salon du Cheval et un pénitencier pour détenus psychotiques. La suite de la série juste ici :